Le Courage du Cœur

le-courage-du-coeur-evolusens-coaching-conseil

Le Courage du Cœur

Le mot courage vient de corage (ancien français), dont les racines proviennent du mot latin cor, qui signifie : cœur. D’ailleurs, cœur est aussi synonyme de courage. Le savais-tu?

L’idée derrière cette étymologie est donc que le courage est lié à la notion de cœur. Il symbolise la force intérieure, la détermination et la bravoure qui résident en chacun de nous. Donc, le courage provient du plus profond de soi, de la volonté et de la ténacité du cœur.

C’est beau, hein? C’est révélateur.

Cultiver le courage et l’action, et non la peur

Maintenant que je t’ai expliqué tout ça, poursuivons notre voyage vers une meilleure compréhension de ce concept inspirant.

Le courage, en puisant sa racine dans le cœur, rappelle que la bravoure et la détermination sont des qualités innées en chacun de nous. Qu’est-ce qui fait de nous des êtres courageux? C’est notre capacité à :

  • affronter l’incertitude,
  • surmonter les peurs,
  • et persévérer dans l’adversité.

Qu’arrive-t-il quand tu écoutes ton cœur? Tu trouves la motivation de prendre des risques calculés, d’explorer de nouvelles voies et d’accomplir des choses extraordinaires.

Et que fait-on de la peur? Le courage n’est pas l’absence de peur. Oh que non! C’est plutôt ta capacité à agir malgré elle. C’est ce qui te pousse à sortir de ta zone de confort et à affronter l’inconnu avec détermination. Comme démarrer un nouveau projet, exprimer une opinion ou poursuivre un rêve audacieux.

Le courage est le carburant qui alimente ta progression. Rappelle-toi de ça. Cultive-le!

Rester dans l’action, malgré la peur

Et qui dit progression, dit action. Parce que c’est dans l’action que tu progresses. C’est dans l’action que tu apprends. N’est-ce pas?

Souvent, la plus grande barrière entre toi et tes aspirations est l’inaction. Tu laisses tes doutes et tes incertitudes t’immobiliser. Cependant, chaque grand voyage commence par un seul pas. N’aie pas peur de commencer petit, aie plutôt peur de ne pas commencer du tout.

Un proverbe chinois dit : « Ne crains pas d’avancer lentement, crains seulement de t’arrêter. »

Chaque action que tu entreprends, aussi modeste soit-elle, te rapproche de tes objectifs. C’est inévitable.

La peur qui paralyse

En plus d’être toi-même ton propre obstacle, s’ajoute la peur. La peur de l’échec, la peur de faire de mauvais choix ou la peur du jugement.

Je saisis l’occasion justement de te parler de l’opinion des autres. Parce que des fois, c’est justement ce qui brime notre courage. Rappelle-toi que l’opinion des autres est un écho. Non une directive. Je m’explique.

Quand une personne émet une opinion négative, c’est souvent l’expression de ses peurs à elle, pas les tiennes. D’ailleurs, c’est toujours intéressant de se questionner sur ce qu’il y a derrière l’opinion de l’autre. As-tu déjà essayé? Je te donne un exemple :

Tu annonces un objectif ou un rêve que tu veux atteindre et tout de suite tu reçois des commentaires du genre :

  • « Tu es sûr de vouloir faire ça? C’est un défi énorme. » (Elle doute de ta capacité, ou plutôt de la sienne?)
  • « Tu n’y arriveras pas, tu devrais abandonner avant de te ridiculiser. » (Elle te met de la pression pour que tu abandonnes, ou est-ce plutôt le reflet de ses propres réflexes?)
  • « Pourquoi tu veux faire ça, tu n’es pas bien dans ce que tu fais présentement? » (Elle veut te faire douter, ou n’est-ce pas plutôt que c’est sa propre peur du changement qui la fait réagir?)

Bref, tu vois le genre. Alors, quand une personne te fait ce type de commentaire, pose-toi la question suivante :

Qu’est-ce qu’elle veut dire?

Peut-être doute-t-elle de ses propres capacités? Peut-être abandonne-t-elle souvent avant à la moindre embûche? Ou peut-être qu’elle a tout simplement peur du changement et qu’elle veut rester bien confortable dans ses pantoufles.

Fais-toi confiance

Si toi tu es motivé à l’atteindre ton objectif, si tu y crois vraiment, qu’est-ce que l’opinion des autres peut bien venir faire dans ton cheminement? Penses-y!

Un fait est que, lorsque tu décides d’entreprendre quelque chose de nouveau, de différent, qui sort des sentiers battus, tu déranges. Il est donc inévitable que l’opinion des autres se fasse entendre. INÉVITABLE.

Mais retiens bien ceci : ce n’est que le reflet de leurs propres expériences et de leurs propres peurs. C’est tout! Tu es maître de ton destin. Tu connais tes forces et tes capacités et c’est ce qui compte le plus. Fais-toi confiance!

Alors, soit tu écoutes leur propos avec désinvolture, soit tu challenges la raison ou la source de leurs propos. Mais dans tous les cas, ne laisse pas les autres miner ta confiance. Fonce!

Naviguer avec audace dans les eaux de la résistance

Le courage de naviguer dans les eaux de la résistance. Ça te dit quelque chose?

Le chemin du courage n’est pas toujours comme un long fleuve tranquille. Si tu t’y aventures, tu sais que tu feras certainement face à des défis, des revers et des moments de doute. Cependant, tu sais aussi que ce sont ces obstacles qui te permettront de grandir et de te rendre plus fort.

Considère chaque difficulté comme une opportunité d’apprentissage. La persévérance dans l’adversité est la preuve ultime de la détermination.

Et quand on y pense, le courage c’est comme la lumière dans l’obscurité qui nous pousse à avancer vers l’inconnu. Quand tu fouilles dans ton cœur pour y trouver la force et la persévérance, c’est là que tu découvres des réserves d’audace que tu n’aurais jamais cru possible. Parce que tu sais quoi? Le courage réside en toi. Aie confiance!

Chaque jour, un peu plus de courage

Le courage n’est pas toujours relié au danger ou aux défis extrêmes. Alors tu ne dois pas attendre de te lancer en parachute ou de nager avec les requins pour affirmer que tu as du courage! Même si je dois admettre que ça en prend pour le faire.

Non! Souvent le courage se démontre dans des gestes simples, des petites actions ou des décisions. Tu sais que ça prend du courage de dire non. Quand tu dis oui à quelque chose, tu dis non à autre chose. Donc, quand tu dis oui à quelqu’un d’autre, c’est à toi que tu dis non. C’est pour cette raison que parfois, il est essentiel d’apprendre à dire non. De prendre son courage à deux mains et dire non, tout simplement.

Sois courageux

Tu as donc, très souvent, la possibilité d’utiliser ton courage. Comment?

  • En disant non lorsque tu sais que si tu dis oui c’est juste pour faire plaisir ou éviter les conflits.
  • En demandant de l’aide, du feedback ou un service.
  • En exprimant tes émotions, comment tu te sens devant une situation au lieu de l’étouffer.
  • En t’excusant! Ça prend du courage pour s’excuser et admettre ses torts.
  • En affirmant ton opinion, tes convictions, tes valeurs.
  • En annonçant tes limites.

Et bien sûr, il y a tout le volet de défi à relever, se lancer dans un nouveau projet, changer d’emploi ou de carrière, parler en public, et ainsi de suite.

Tu vois, pas besoin de sauter dans une piscine remplie de piranhas pour avoir du courage. Au contraire, le courage se manifeste dans de nombreuses situations de la vie quotidienne. Qui plus est, il peut être une source d’inspiration lorsqu’il est démontré.

Mon mot de la fin pour toi : reste courageux, laisse ton cœur être ta boussole, et continue à avancer avec détermination.

Qu’as-tu fait de courageux aujourd’hui?

De mon côté, j’ai lancé un podcast que je t’invite à écouter. Ça m’a pris du courage, je t’en passe un papier!

Post a Comment