Remets ton ego à sa place

gerer-son-ego-evolusens-coaching-conseil

Remets ton ego à sa place

Allons droit au but : l’ego, c’est le moi, le je. Il n’est pas forcément négatif ou nuisible, au contraire! Il fait partie de nous, agit (ou réagit!) dans notre rapport à nous-mêmes et aux autres. Il participe autant à la confiance en soi et à la motivation, qu’à la culpabilité et à la jalousie. C’est quand il déforme la réalité ou qu’il prend le volant, entre autres, qu’on a tout intérêt à apprendre à le « gérer ». 🙂

Quelques questions pour toi :

  • Est-ce qu’il t’arrive de te demander si ton ego teinte tes réactions?
  • Reconnais-tu les signes de l’ego dans tes interactions?
  • As-tu déjà ressenti que ton ego t’empêchait d’atteindre ton plein potentiel?
  • Connais-tu les conséquences de laisser ton ego dicter tes actions professionnelles?

Voici des pistes de réflexion et des trucs pour le remettre à sa place… de passager!

L’ego : conducteur ou passager?

Imagine-toi au volant d’une voiture sur une route sinueuse de montagne. Ta destination est fixée : tu te rends au sommet de la réussite. À tes côtés se trouve un passager imprévisible : ton ego (rappelle-toi, il fait partie de toi). Il est comme ce compagnon de voyage impulsif qui, malgré tes tentatives pour rester sur la bonne voie, cherche sans relâche à prendre le contrôle du volant.

Parfois, il te pousse à appuyer sur l’accélérateur sans réfléchir, t’entraînant dans une course effrénée vers le succès apparent. Tu te sens porté par l’adrénaline de la vitesse, convaincu que rien ne peut t’arrêter sur le chemin de la réussite.

À d’autres moments, cet « incontrôlable » te pousse vers des terrains dangereux et imprévisibles. Aveuglé par ton ambition et ton désir de domination, tu risques de te précipiter dans des virages serrés, menaçant de t’écraser contre les rochers de l’échec.

Attention, il est convaincant! Le laisseras-tu faire? Lui donneras-tu le volant?

Sa place est celle du passager

Comment éviter que ton ego prenne le contrôle? Tu dois trouver le courage de lui faire comprendre que sa présence agitée rend le parcours plus risqué. Qu’il t’amène tout droit vers des obstacles dangereux. Et que parfois, il t’entraîne même carrément en dehors de ta route. Tu dois calmer ce passager turbulent et le remettre à sa place.

Reconnaître l’ego

Avant toute chose, il est essentiel de reconnaître les signes de ton ego. Comment lui parler ou le calmer, si tu ne sais pas à quel moment il se manifeste et quelle forme il prend lorsqu’il décide de saisir le volant? Alors voici.

L’ego a ses propres mots :

  • Moi, je : L’ego aime mettre l’accent sur lui-même et affirmer son individualité. Il aime se donner de l’importance.
  • C’est à moi : L’ego veut posséder et contrôler, qu’il s’agisse de biens matériels, d’idées ou de situations.
  • C’est mon idée : L’ego cherche à s’attribuer le mérite et à être reconnu comme le créateur.
  • Personne ne peut faire mieux que moi : L’ego refuse d’admettre la compétence ou la contribution des autres.
  • C’est injuste! : L’ego réagit souvent de manière excessive face à des critiques ou des situations qui menacent son image.
  • Je n’ai pas besoin d’aide : L’ego refuse souvent l’aide ou les conseils des autres, par peur de diminuer sa propre importance.

L’ego a aussi quelques traits qui lui sont propres :

  • Il a du mal à accepter les critiques.
  • Il se compare constamment aux autres.
  • Il se sent menacé par le succès des autres.
  • Il se démène pour obtenir l’approbation des autres.

En plus des mots et des traits de caractère qui le définissent, l’ego a souvent un besoin de contrôle, une peur de l’échec et un attachement démesuré à son image.

Calmer son ego

Maintenant, comment sortir de cette spirale? Si tu deviens un adepte de l’observation, tu pourras alors détecter plus rapidement sa présence. En détectant rapidement sa présence, tu pourras plus facilement sortir de l’ego et peut-être même éviter d’être dans l’ego.

Voici quelques trucs.

  • Prends du recul : Prends le temps de te reconnecter avec tes valeurs profondes. Elles te guideront forcément vers la bonne attitude à adopter. Elles t’aideront à modérer les ardeurs de l’ego.
  • Pratique l’humilité : Apprends à écouter et à accepter la rétroaction des autres. Leurs perspectives peuvent offrir un précieux éclairage sur tes comportements et attitudes. En écoutant leur point de vue, tu peux enrichir ta compréhension de toi-même. Et du monde qui t’entoure!
  • Donne-lui un nom : Prends le temps de t’observer et de reconnaître les manifestations de ton ego dans différentes situations. En lui attribuant un nom en lien avec ses manifestations, tu rends cette dynamique plus tangible. En bonus, ça peut servir de rappel amusant lorsqu’il se manifeste!
  • Parle-lui : Une fois que tu as identifié les facettes de ton ego, pourquoi ne pas lui parler? Dialoguer avec ton ego peut être une manière efficace de le comprendre, de le rassurer dans les moments d’incertitude et même de le remercier pour son rôle protecteur.

Personnifier ton ego permet de l’apprivoiser, de détendre l’atmosphère et d’aborder la situation avec plus de légèreté. Parce que parfois, vaut mieux en rire. L’autodérision fait aussi partie de ton parcours vers la connaissance de soi. 😉

Souviens-toi, le lâcher-prise de l’ego ne signifie pas d’abandonner l’ambition. Bien au contraire! C’est en te libérant des contraintes de l’ego que tu peux vraiment t’élever vers de nouveaux sommets.

L’intention positive de l’ego

Bien que l’ego soit souvent associé à des traits et des comportements négatifs, il est important de reconnaître ses aspects positifs. En voici quelques-uns  :

  • Confiance en soi : Un certain niveau d’ego peut contribuer à renforcer la confiance en soi et l’estime de soi. Lorsqu’il est équilibré, il peut nous aider à croire en nos capacités et à poursuivre nos objectifs avec détermination.
  • Motivation et ambition : L’ego peut être un moteur puissant de motivation et d’ambition. Il peut nous pousser à relever des défis, à nous fixer des objectifs ambitieux et à persévérer pour les atteindre.
  • Résilience : Un ego sain peut également nous aider à faire face aux épreuves et aux revers avec résilience. Il peut nous donner la force mentale nécessaire pour surmonter les obstacles et rebondir à la suite d’échecs.
  • Protection de soi : Dans certaines situations, l’ego peut agir comme un mécanisme de défense pour protéger notre intégrité personnelle et notre bien-être émotionnel. Il peut nous aider à nous affirmer et à défendre nos intérêts légitimes.

En résumé, bien que l’ego puisse parfois être associé à des aspects négatifs tels que l’égoïsme, l’arrogance et l’entêtement, il est important de reconnaître qu’il existe également des aspects positifs de l’ego. Tout est dans l’équilibre. La clé réside dans la gestion équilibrée de notre ego, en cultivant ses aspects positifs tout en gardant à l’esprit les limites et les dangers de l’ego démesuré.

Et entre toi et moi… Es-tu d’accord pour dire que ça prend quand même un peu d’ego pour être entrepreneur?

Tout est une question de dosage

Si tu laisses ton ego dicter tes actions (prendre le volant), tu risques d’en subir les conséquences. Dans tes relations, par exemple, si tu agis uniquement pour satisfaire ton ego, tu risques de négliger les besoins et la perspective des autres. Ton écoute ne sera pas à son meilleur, ni ton ouverture. Ce qui peut entraîner des malentendus et des tensions.

Lorsque ton ego est à son plus fort, collaborer avec les autres peut devenir un défi. Ça devient difficile de laisser la place au partage et aux opportunités.

Au moment de prendre une décision, si ton ego est trop impliqué, il peut nuire à ta capacité de prendre une décision objective et rationnelle. Demande-toi si ton impulsivité découle de ton ego surtout lorsque tu te diriges vers une décision basée sur ton propre intérêt.

Et finalement, oui je pense qu’il faut un certain niveau d’ego pour devenir entrepreneur, mais il est essentiel de maintenir un équilibre entre la confiance en soi et l’humilité. Un ego démesuré peut t’empêcher de progresser en refusant d’admettre tes faiblesses ou tes erreurs, ce qui te privera de précieuses occasions d’apprendre et de te développer.

Ton plein potentiel est-il dans l’ombre de ton ego?

Si oui, remets-le à sa place!

 

Épisode sur l’ego 👉 Ton ego te mène? 👈

Post a Comment