Le printemps : transition et renaissance

vecteezy_spring-purple-tulip-flowers-in-the-garden-sunrise_7485564_922

Le printemps : transition et renaissance

Savais-tu que le mois de mai est reconnu pour être un mois de transition? Dans l’hémisphère nord, c’est une transition entre le printemps et l’été, tandis que dans l’hémisphère sud, c’est entre l’automne et l’hiver. Intéressant, trouves-tu?

En plus de cette transition, le mois de mai représente pour moi (et bien d’autres!) la renaissance. La renaissance de la flore, le début des jardins, l’ouverture des terrasses, les gens qui sortent de leur caverne pour profiter des premiers rayons de soleil. Qu’on se le dise, au Québec le premier 15 degrés du printemps n’est pas le même 15 degrés qu’en été!

C’est donc avec ce vent de transition et de renaissance que je t’invite dans l’univers de mon mois de mai.

La transition, processus de changement

Mais la transition, c’est quoi au juste? C’est un processus de changement d’un état, d’une condition ou d’une situation vers une autre qui peut s’appliquer à de nombreux domaines de la vie.

Dans un contexte plus personnel par exemple, on peut penser au passage de l’enfance vers l’adolescence, à la fin de nos études, à l’entrée dans le monde du travail, au commencement ou à la fin d’une relation. Et j’en passe!

Sur le plan professionnel, les transitions se produisent par exemple lorsqu’on change d’emploi, de statut professionnel, de carrière. Sans oublier le fameux passage vers la retraite.

Tu vois, déjà, il y en a eu plusieurs transitions dans ta vie. Et même si toute transition est différente pour chaque personne, es-tu d’accord pour dire qu’une fois qu’elle est faite, on peut parler de renaissance? De renouveau?

Comme à chaque printemps. 😉

Prêt pour un bon ménage… du printemps?

C’est certainement pour cette raison qu’au printemps on parle, eh bien oui, de ménage. Après avoir passé plus de temps à l’intérieur pendant l’hiver, on profite du temps plus chaud pour aérer nos maisons, ranger et réorganiser notre espace de vie.

Mais en plus de ton ménage du printemps habituel, que dirais-tu de TE dépoussiérer? De te sentir plus léger pour continuer l’année? Un réalignement personnel du printemps, c’est puissant! Voilà un bon moment pour t’assurer que tu es toujours en lien avec tes valeurs et tes objectifs. Ça te parle?

Si tu es entrepreneur, rappelle-toi qu’il y a aussi l’humain derrière cet entrepreneur. Pour que ton entreprise performe, tu dois toi aussi être en forme.

Le bilan de mi-année, un must

Fais-tu ça toi, un bilan de mi-année? À l’approche de la moitié de l’année, prends le temps de te demander si tu es sur la bonne voie. Tu sais, celle que tu as dessinée en début d’année, celle que tu as prévue pour te mener à ton objectif? Où es-tu rendu par rapport à l’arrivée? As-tu des ajustements à faire? C’est le temps de réajuster, de réaligner le tir. Je te le dis, le mois de mai c’est comme un deuxième jour de l’an. C’est ta deuxième chance de replacer les morceaux dans la bonne trajectoire.

Qu’est-ce qui accroche? Souvent en début d’année on a de bonnes intentions. Et je suis certaine qu’elles sont sincères. Cependant, l’année avance, les projets s’ajoutent, les imprévus s’imposent, la fatigue pointe son nez, les vacances se font attendre. Puis, le printemps arrive et on sort finalement de notre hibernation.

On en sort un peu fripé, un peu grippé, peut-être déçu de ne pas être rendu là où on aimerait être. Qu’à cela ne tienne! Prenons la balle au bond et ajustons. Le retour du soleil nous redonne ce petit je-ne-sais-quoi tant attendu et c’est à nous de saisir cette occasion et de repartir de plus belle.

Alors, qu’est-ce qui accroche? Quel est ton constat de mi-année?

Une réflexion pour évoluer (et faire le ménage!)

Pour t’aider, voici quelques questions qui stimuleront ta réflexion.

  • Quel était ton objectif en début d’année et où en es-tu rendu? Je parle d’un seul objectif, car je pense qu’il est important de se concentrer sur UN objectif annuel à la fois, qui lui peut contenir des étapes ou des minis objectifs qui t’amèneront à ton but ultime.
  • Depuis le début de l’année, quel défi est venu mettre à l’épreuve l’atteinte de ton objectif? Comme j’écrivais plus haut, plusieurs choses peuvent entraver le chemin que tu as défini en début d’année. Mais ici, fais attention de ne pas te trouver des excuses. Concentre-toi uniquement sur les vrais défis (les faits).
  • Dans quel domaine de ta vie penses-tu avoir le moins performé? C’est important d’atteindre ton objectif, mais pas au détriment de tout. As-tu négligé ta santé? Ta famille? Tes amis?
  • As-tu été influencé par une autre idée ou un nouveau projet qui t’ont fait dévier de ton objectif? Tu connais les « Shiny objects»? C’est tout ce qui brille autour et attire ton attention. Toutes les choses tellement intéressantes et que tu aimerais faire… ça te sonne des cloches?
  • Comment as-tu géré ton temps depuis le début de l’année?
    La manière dont tu gères ton temps peut influencer tes résultats. C’est mathématique.
  • Comment peux-tu apporter des changements positifs dès maintenant dans ta vie pour réajuster ta destination ou tout simplement pour garder le cap? Quel est ton premier petit pas possible? Le pire qui peut t’arriver si tu fais un petit pas, c’est d’avancer. Avancer vers où tu veux aller.

Évidemment, transition et changement vont de pair. Maintenant que tu as fait ta réflexion, quelle sera ta prochaine étape? Le statu quo ou le changement?

Et la prochaine question qui me brûle les lèvres est : peut-on changer? Parce qu’on a tous des comportements, des habitudes et même des croyances qui parfois nous ralentissent, ou même nous entravent le chemin. Si tu as fait la réflexion que je t’ai proposée, sans doute que tu pourrais en identifier. Mais alors, crois-tu que tu peux changer?

Peut-on changer?

Oui, selon moi, il est tout à fait possible de changer en tant que personne. Les êtres humains sont capables d’apprendre, de grandir et de s’adapter à de nouvelles situations tout au long de leur vie. Que ce soit grâce à l’expérience, à l’éducation, au coaching ou à d’autres moyens. Oui, nous avons la capacité de modifier nos croyances, nos comportements et nos habitudes.

Cependant, le changement peut être difficile et demande du temps, du vouloir et de la persévérance. Et il est important de se rappeler que le changement est un processus continu et qu’il n’y a pas de solution miracle ou de formule magique pour y parvenir. Fais preuve de compassion envers toi-même et reconnais que tout changement prend du temps et que des revers peuvent survenir en cours de route. Surtout, rappelle-toi que le résultat en vaut la peine!

Le changement, pas facile, mais certainement possible!

Tu veux changer? OK, oui, le changement est un processus qui prend le temps qu’il faut et tu devras persévérer. Pour accompagner ce changement, il sera judicieux que tu définisses clairement ce que tu souhaites changer. Aussi, de te fixer des objectifs réalistes (encore elle pis ses objectifs 😊) et te donner les moyens d’y arriver est essentiel.

Tu peux aussi bénéficier grandement du soutien d’un allié (d’un coach par exemple 😉) pour t’accompagner dans ta démarche de changement. Et surtout, rappelle-toi qu’un changement est un processus continu. Pas de formule magique, juste ta volonté. Que veux-tu, c’est un travail sur toi!

Pourquoi veux-tu changer?

Qu’aimerais-tu changer, mais aussi pourquoi veux-tu ce changement?

Pour ma part, lorsque j’ai commencé ma formation en coaching, j’ai réalisé qu’il y avait peut-être des petites choses à modifier dans ma personnalité. Tu sais, dans les formations de coaching, bien sûr on apprend à coacher (j’espère ben, tu vas me dire! 😝), mais on apprend avant tout à bien se connaître et à se faire mettre le nez dans son ca… Pis ça, ce n’est pas toujours facile, je te le garantis.

Mais, c’est là qu’on se demande sur quoi on veut vraiment travailler. Qu’on réfléchit à ce qui pourrait être bénéfique dans notre pratique de coaching oui, mais dans notre vie aussi. Parce qu’on va se le dire, en tant qu’entrepreneur, on est notre propre outil de travail. Les clients nous achètent nous, notre personnalité en premier lieu, pas notre produit ou service. C’est d’abord la personne qu’ils choisissent. Fait que ce serait l’fun que cette personne-là soit plaisante à côtoyer!

Cela étant dit, je m’en suis posé des questions lors de cette formation! Et encore plus quand j’ai décidé de pousser plus loin mon développement, notamment en choisissant de suivre la formation de coach PNL (programmation neurolinguistique).

Là, je partage avec toi le questionnement le plus important que j’ai eu à faire :

À partir de ce que je sais sur moi et comment je suis, qu’est-ce que je veux vraiment changer qui sera bénéfique dans ma vie? Et qu’est-ce que j’accepte de garder tout en restant attentive aux angles morts?

Je m’explique.

Quand je parle d’angle mort, c’est d’être attentif à tes réactions dans certaines circonstances. Pour ma part, je sais que je peux m’emballer rapidement face aux nouvelles opportunités, aux nouvelles idées. Ce petit côté impulsif, je t’avoue que je l’aime, car il m’est utile dans mes sessions de création. Cependant, je dois garder en tête que je peux aussi être impulsive dans mes décisions. Et c’est là que je dois rester attentive. Je t’en ai déjà parlé dans un autre contexte.

Donc je le sais, je garde ce petit côté de moi, mais je l’observe et je fais attention.

Alors ma question pour toi maintenant :

Que veux-tu changer vraiment pour toi et que décides-tu de garder tout en restant vigilant?

Le printemps est déjà bien amorcé, arrive bientôt l’été. Termine ton ménage (sur toi) consciencieusement et renais de ces changements. Tu verras comme la deuxième moitié de l’année sera plus légère, et surtout, plus alignée avec qui tu es et avec tes objectifs.

La transition pour évoluer

En conclusion, la transition, le changement et la renaissance sont des forces puissantes qui façonnent notre existence. Ils nous offrent l’opportunité de grandir, d’évoluer et de nous réinventer. La vie est un processus constant de transformation, et c’est dans ces moments de transition que nous trouvons notre véritable force intérieure.

Même si le changement peut être effrayant et inconfortable, c’est exactement là que réside la richesse des découvertes, des apprentissages et de la réalisation de notre plein potentiel. Alors, embrassons ces périodes de transition avec confiance, courage et ouverture d’esprit, car c’est là que se trouve la promesse d’un avenir radieux et épanouissant. C’est beau, hein? J’espère surtout que ça te motive.

La renaissance est à ta portée. Chaque nouveau chapitre de ta vie t’offre l’opportunité de devenir la meilleure version de toi-même. Rappelle-toi ce fait quand tu seras à une croisée des chemins, ou là l’aube d’un changement.

Post a Comment